Les musiciennes

Maguelonne Carnus-Gourgues ~ Violoncelle

DSC_4028.jpg

A l’âge de quatre ans et demi, son professeur ne disposant pas encore d'un violoncelle assez petit, Maguelonne Carnus reçoit son tout premier cours de musique sur un dessus de viole de gambe. Débuts prémonitoires, car elle finira par retrouver cet instrument plus tard... Elle commence ensuite la pratique du violoncelle. Passionnée dès le plus jeune âge, elle entre au CRR de Bordeaux, dans la classe d’Etienne Péclard puis de Benjamin Carat. Après son DEM en violoncelle, musique de chambre et pratique orchestrale, obtenu en 2012, son intérêt pour la musique ancienne la pousse à se lancer dans la découverte des instruments dits d’époque. Elle retrouve ainsi son tout premier professeur, Paul Rousseau, qui lui enseigne alors la viole de gambe et le violoncelle baroque. Elle bénéficie également des précieuses leçons de Guillaume Rebinguet, Aurélien Delage et Kevin Manent-Navratil en musique d'ensemble et en basse continue. Elle entre en 2016 au CNSMD de Lyon dans la classe d’Emmanuel Balssa et y obtient son master en 2021. En 2020, elle y a intégré également la classe de viole de gambe de Marianne Muller puis de Myriam Rignol.

Maguelonne poursuit actuellement ses études et ses recherches musicales et théoriques en musique ancienne. A travers la musique et les écrits, des plus anciens aux plus tardifs, elle tente de toujours renouveler sa façon d’apprendre et d’appréhender la pratique dite historiquement informée. A ce titre, elle se produit en concert avec divers jeunes ensembles de musique ancienne, notamment l’ensemble Libera Me et le Quatuor Mycélium qu’elle co-fonde en 2017 et avec lequel elle a suivi un cursus de master de musique de chambre au CNSMDL.